Lettre ouverte aux Députés - 14/07/2013


Envoyée par mail le 14/07/2013 à 573 députés



Suivi de la lettre ouverte - Relevé du 18 juillet 2013
Ceci va permettre de voir l'intérêt que portent nos députés à des arguments de citoyens
Nombre d' AR "Lu" Nombre d' AR "Non Lu"* Nombre de réponses
134 004 008
* Cet AR signifie que le message a carrèment été mis à la corbeille sans même le lire. Je ne m'interdis pas de publier ici les noms des députés qui ne lisent pas les messages.

Monsieur Philippe BIRAC
2 impasse des Albères Catalanes
66160 LE BOULOU

à

Mmes, Ms. les Député(e)s
Bonjour

Permettez-moi d'intervenir, par ce contact, dans la vie de notre Pays en tant que citoyen respectueux des lois et des institutions.
Il y a en ce moment un bruit qui court sur la modification prochaine de la législation sur la vitesse sur nos routes. Je voudrais profiter de ce sujet, sur lequel je ne suis pas d'accord, pour mettre en exergue une politique qui m'inquiète déjà depuis quelques années et qui, malheureusement, semble continuer dans une voie qui finalement met en place un système QUI PUNIT LA MAJORITE DES GENS RESPECTUEUX pour les abus d'UNE MINORITE IRRESPONSABLE.
En effet, la plupart des lois restrictives qui sont réalisées et mises en place dans nos différents codes sont définies par les excès de quelques personnes, au détriment d'une grande majorité de nos concitoyens qui, eux, sont respectueux et appliquent les lois.
Ce projet qui trotte dans la tête de M. le Ministre de l'intérieur va me servir d'exemple pour étayer mes dires. En effet,
  1. Premier point : son argument essentiel est de diminuer le nombre de morts sur nos routes or les constatations de tous est que cet argument ne peut être analysé sachant que le nombre de victimes décédées sur les routes est en baisse constante depuis quelques années, à une période près, et que cette baisse est appelée à continuer, de par le changement continu et constant du comportement des automobilistes et de la qualité des automobiles en ce qui concerne la sécurité. De plus, ces vitesses ont maintenant 30 ans d'âge et cela n'a pas empêché le nombre de morts de diminuer depuis quelques années … De plus, il a été prouvé que nos autoroutes sont les plus sures en Europe, voir dans le monde, même avec une vitesse à 130 km/h
  2. Second point : Pense-t-il vraiment, et vous aussi, que les "fous du volant" qui actuellement font fi des limitations au niveau où elles sont, vont tout à coup se mettre à les respecter sous prétexte qu'elles passeront à 10km/h de moins ? permettez-moi d'en douter sérieusement (pour infos, je fais entre 40000 et 50000 km/an et je suis respectueux du code de la route et de l'écologie dans ma façon de conduire). Je puis vous assurer que j'en croise un certain nombre, tant sur les routes que sur l'autoroute et ils ne sont déjà pas respectueux de la vitesse actuelle. Qui va donc faire les frais de cette modification ? la majorité silencieuse et respectueuse
  3. Troisième point : Pensez-vous que ce côté législatif soit une chose positive, pour les grands rouleurs, qui sont aussi des personnes qui permettent à l'économie de notre pays de marcher un tant soit peu et qui respectent habituellement les limitations en vigueur. Il est fort possible que nombre d'entre eux tentent de continuer à rouler aux vitesses actuelles et finalement vont être punis, quand ils seront pris, et risque leur travail ! Une grande majorité de ces gens va faire les frais de cette nouvelle contrainte.
  4. Quatrième point : Permettez-moi de vous dire aussi que le principe des radars fixes, dont le nombre va encore augmenter, est une aberration ! A tous ceux que je croise, la réaction des conducteurs est la même, qu'ils soient respectueux ou non, c'est de ralentir fortement pour ré accélérer aussitôt le mouchard franchi et j'ai pu constater de nombreuses fois que ce comportement est source de danger. Imaginez maintenant ce que cela va être si les vitesses sont encore réduites. Il serait bien plus utile d'investir dans la mise en service de ces nouveaux radars embarqués qui sont, à mon avis, bien plus efficaces tant par leur discrétion que par le fait que personne ne sait où ils sont et où ils vont.
  5. Cinquième point : Je reste à penser que ce projet a plus une vocation économique qui va permettre de faire rentrer plus d'argent dans les caisses de l'Etat ! C'est un fait. Le nombre d'amendes va augmenter de manière importante, sur une courte période. Oui mais il faut ensuite penser à deux choses : le nombre de points retirés va aussi augmenter de manière significative, donc dans la continuité le nombre de personnes conduisant sans permis car, c'est un fait établi, pour aller travailler, les gens ont besoin de leur voiture et quand ils n'ont plus de points, ils prennent quand même le risque. Les faits parlent d'eux-mêmes, il suffit de lire les rubriques accidents de tous les bons quotidiens de France. De plus, dans ce chapitre, il faut aussi souligner une petite contradiction : la politique économique fait que l'on demande aux travailleurs d'être mobiles, ce que beaucoup font mais sans pour cela quitter leur vie où ils ont investi dans une maison (j'en suis aussi un exemple, partant chaque semaine travailler sur Toulouse mais ayant mon domicile à proximité de Perpignan). Quand est-il de ces personnes ? vont-ils devoir rester encore plus longtemps sur la route ? oui, bien entendu donc encore une fois, c'est la majorité silencieuse et respectueuse qui va faire les frais de cette nouvelle contrainte.
Je pourrais encore soumettre d'autres arguments mais je ne voudrais pas vous lasser. De plus mon objectif est bien de vous demander d'agir auprès du gouvernement, même si vous êtes membre de la même mouvance que celui-ci, pour qu'il arrête de penser répression de la majorité respectueuse. Il serait peut-être plus efficace d'être plus répressif sur les grands irrespectueux, qui sont très souvent des récidivistes, en adaptant déjà ce qui existe. Pour exemple, dans la même veine que l'objet de démonstration : L'alcool tue peut être autant que la vitesse ! Qu'attends donc le législateur pour imposer le système d'alcootest anti-démarrage ? C'est quand même bien plus utile que de baisser la vitesse sur les routes ! De plus, une personne qui a bu va faire des excès de vitesse (dans un sens comme dans l'autre)
Autre petit exemple. L'augmentation du tabac. Argument, diminuer de manière significative le nombre de fumeurs. Ce chiffre a bien "un peu" diminué. Ce qui est remarquable, et remarqué, c'est la baisse importante de la vente de cigarettes dans les bureaux de tabac en France ! Moins 2,1% ! Cependant, le nombre de fumeurs n'a pas vraiment baisser et ce qui est constaté, c'est l'augmentation importante de la vente de tabac dans les pays frontaliers, dont 90% des clients sont des français … Donc, perte d'argent dans les caisses de l'Etat mais ceci n'empêchera pas les pathologies liées au tabac.
Vous êtes les représentants du peuple auprès de l'exécutif. Vous êtes le Législateur et donc c'est à vous qu'il appartient de légiférer pour permettre à la majorité des citoyens de pouvoir vivre avec un minimum de contrainte tout en respectant des règles qui doivent être faite POUR CETTE MAJORITE. Il y a quelques temps, vous avez contesté fortement, toutes tendances confondues, la disparition des panneaux indicateurs de radars fixes, alors que l'efficacité d'un radar est justement de ne pas être détectable. Bien que je n'aie pas approuvé personnellement cette réaction, ceci montre que vous pouvez, que vous devez permettre que ces lois qui portent atteintes à la majorité respectueuse, même si elles sont proposées par le gouvernement que vous soutenez, et qui n'ont pas lieu d'être, ne soient pas présentées ou ne soient pas votées. Je pense que même si, dans la législature actuelle, des députés socialistes votent contre une loi proposée par le gouvernement, ceci ne remettra pas en cause le dit gouvernement qui, par ailleurs, fait aussi du bon travail. Voilà, je m'excuse de la longueur de cette lettre, mais devant la difficulté, voir l'impossibilité, d'avoir des débats constructifs avec nos gouvernants, il apparait que vous êtes bien plus accessibles et bien plus à l'écoute des gens du peuple, ce dont je vous remercie. J'ai toujours pensé que la Démocratie était dans le respect de la majorité du peuple qui, le plus souvent, reste silencieux mais dont vous êtes les représentants et dont vous devez faire entendre la voix.
En espérant que vous prendrez en compte cette lettre, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur le Député(e), l'expression de mes salutations distinguées.


Philippe BIRAC


J'ai eu des retours, lors de vos visites, renvoyant vers cette pétition. Je ne vais pas me priver de mettre ça ici ! et signez, ce serait une bonne idée

Bonjour,
Votre signature à la pétition 'NON à la baisse des limitations de vitesse' a bien été enregistrée. Je vous remercie pour votre participation.
Si nous sommes assez nombreux, nous pourrons faire renoncer Manuel Valls à ce projet absurde.
Aidez-nous à recueillir des signatures supplémentaires. S'il vous plaît transférez l'email ci-dessous à tout votre carnet d'adresse.
Il suffit que quelques-uns d'entre eux signent la pétition puis la fassent suivre à de nouveaux contacts pour que notre pétition atteigne des centaines de milliers et peut-être même des millions de Français.
Merci pour cette aide supplémentaire !
Très cordialement,
Christiane Bayard
Secrétaire générale - Ligue de Défense des Conducteurs


Madame, Monsieur,
Ce n'est malheureusement pas une blague.
Il vous faudra bientôt rouler à maxi 120 km/h sur autoroute et 80 sur nationale...
...si Manuel Valls met à exécution son projet de baisse généralisée des limitations de vitesse, qu'il qualifie déjà, avant même toute étude ou débat, «d'inéluctable» !
C'est complètement dément ! Il faut bloquer de toute urgence ce projet monstrueux.
S'il vous plaît, cliquez ici pour signer la pétition «Non à la baisse des limitations de vitesse».
Vous vous imaginez, tout seul sur une 2 fois 2 voies, bloqué à 100 km/ h, les yeux désespérément fixés sur le compteur pour ne pas dépasser cette limitation ridiculement basse ? Et pourquoi vous obliger à rouler à 70 sur le périph, aux rares moments où il n'est pas totalement saturé ?
Déjà, aujourd'hui, ce n'est pas facile de respecter les limitations, mais là çà va devenir impossible. Prendre sa voiture va devenir un véritable calvaire !
Avec les limitations actuelles, il y a déjà chaque jour 27.000 PV pour excès de vitesse. S'ils les baissent, on va se faire flasher à tour de bras. Ca va être un massacre !
Combien vont-ils nous infliger de PV par jour ? 50.000 ? 100.000 PV ? A 68 euros le PV, ce racket deviendra totalement insupportable. Et c'est autant plus inacceptable que ce projet n'a aucun fondement en terme de sécurité routière. Au contraire !
On dispose même de données qui montrent qu'augmenter la limitation de vitesse ne nuit pas à la sécurité. Entre 1998 et 2002, par exemple, le nombre de décès sur les routes a diminué de 15 % alors que, sur cette période, la vitesse moyenne de circulation a augmenté sur tous les types de réseaux : autoroutes, routes nationales et réseaux urbains. En réalité, compte tenu des progrès gigantesques des véhicules ces dernières décennies (tenue de route, freinage…) et de la voirie (revêtement drainant, etc.), les limitations actuelles sont caduques. Les maintenir au niveau actuel est déjà discutable. Mais les baisser, c'est carrément stupide. Indéfendable.
D'ailleurs, connaissez-vous l'argument massue de Manuel Valls pour nous obliger à rouler comme des escargots et rallonger encore nos temps de trajets ?
Il est «convaincu» que passer de 130 à 120 km/h, passer de 90 à 80 km/h et ainsi de suite, représentera une baisse de la mortalité et des accidents. Puissant, non ?
Alors, si nous sommes des centaines de milliers de personnes et peut-être même des millions, de droite, de gauche, homme, femme, jeune, vieux, à lui dire à quel point ce projet est absurde et choquant, il y a de fortes chances qu'il le range dans le carton d'où il n'aurait jamais dû sortir.
Alors, s'il vous plaît, signez vite la pétition.
Merci de votre participation et bonne route !
Christiane Bayard - Ligue de Défense des Conducteurs
STOP à la répression absurde, OUI à une conduite responsable



Commentaire de Pierre : 19/07/2013

La lettre m'interpelle essentiellement sous deux rapports :
  • Sécurité: il est vrai qu'il n'est pas formellement établi qu'une diminution de 10km/h baisserait drastiquement le nombre de victimes, malgré le raccourcissement incontestable de la distance de freinage. Cette diminution, non établie donc, serait à mettre en parallèle avec l'accroissement du temps de parcours (1/4 d'heure environ pour 300 km, selon données "officielles")
  • Diminution des émissions de CO2 et de particules: je pense que l'on ne peut nier cette diminution significative... non mentionnée sur la lettre.
Je reconnais que je raisonne d'un point de vue de retraité. Toutefois, je pense que tout cela mérite au moins réflexion. Je signe tout de même la pétition.




Commentaire de Philou : 20/07/2013

Il est exact que la partie concernant la diminution de l'émission de CO2 et de particules ne m'est pas venue à l'esprit. Il est vrai que je raisonne aussi par rapport à un véhicule équipé d'un FAP ainsi que sur ma façon de conduire.
Sur ce point j'argumenterais donc plutôt sur la prise de conscience concernant la façon de conduire. Une conduite souple et écologique serait, à mon avis, bien plus efficace en ce qui concerne le côté "Pollution". Pour exemple, j'utilise un véhicule de 140 CV (C5) et ma consommation moyenne est de 5,1 l/100, ce qui épate toujours les garagistes.
Ceci dit, je raisonne comme quelqu'un qui roule pas mal (40 000 km/an)



Réagir à cet article