l'Avenir des Mots

 

Tu as eu droit au choix des armes

Tu m’as laissé le choix des larmes

Tu as choisis de faire la guerre

J’ai pris en charge la misère

Tu as voulu que l’on te voie

L’ombre est préférable pour moi

Pour vivre il te faut te montrer

Pour exister je veux aider

 

Non on ne construit pas l’amour

Debout devant les projecteurs

Ce sont les sourires en nos cœurs

Distribués jours après jours

 

Tu as mis ta tête à l’affiche

Je reste caché dans ma friche

Tu serres des mains en caméra

J’aide aux sacs et aux cabas

Aux photographes tu souris

Mes mots vont à ceux qu’on oubli

Tu parles de toi sans arrêt

J’écris des mots pour apaiser

 

On ne construit pas l’avenir

Avec des discours préparé

Ce sont les écris imagés

Que le poète offre en plaisir

 

Ta vie brille de mille feux

Mais en es tu vraiment heureux

Lorsque la lumière s’éteindra

Ta vie alors disparaitra

Quant à moi je continuerais

Avec ma plume à composer

Les quelques mots portant le rêve

Que j’offre à tous sans réserve