Fleurs

 

Naissant un beau matin au printemps déclaré

D’une tige montante en la terre plantée

Ton aspect si chétif, rond, vert enveloppé

Est pourtant le signe d’une saison rêvée

 

Partant de si petit, chaque jour tu grossis

En restant dans les tons du vert de la prairie

Camouflant en ton sein le trésor de la vie

Cachant aux papillons leurs délices d’envie

 

Pourtant un crépuscule, au soleil descendant

Quelques signes infimes révèlent un moment

Que les abeilles espèrent pour un miel succulent

Que les bourdons attendent de leur vol fringuant

 

Et au matin soudain, explosant de sa vie

Le pourpre de ta fleur sur nos yeux nous ravit

Fragrance délicate dont le jardin s’emplie

Et couleur écarlate aux contours indécis

 

Rose de nos jardins, à vos vives couleurs

Coquelicots coquins ou bien pois de senteurs

La vie est un plaisir lorsque l’on voit les fleurs

Sortir de leur hiver pour réveiller nos cœurs