Je ne sais pas pourquoi

 

Au delà du tonnerr’ qui détruit ses tympans

Et de l’éclat brûlant qui pénètre en ses chairs

Retirant l’avenir qu’il avait sur la terre

La question de l’enfant en son denier instant

«Pourquoi ?»


Le visage ridé, la démarche hésitante

Lorsque son corps voûté reçoit, non invité

Juste en dessous du sein, par le sniper tirée

La balle de fusil qui la tue sans attente

«Pourquoi ?»


Oui! Pourquoi! Dites moi de quel droit

Des hommes se permettent d’abréger la vie

Et sur l’être innocent de sonner l’hallali

Au nom de quel édit, au nom de quelle loi!

«Pourquoi ?»


la haine les rongeant est-elle maladie ?

qui brûle la raison les poussant à commettre

des actes monstrueux qui détruisent des êtres

amenant sur les peuples, guerres et folies

«Pourquoi ?»


Qu’elles soient religieuses ou qu’elles soient ethniques

La raison de tuer n’est pas de bon aloi

Aucun Dieu n’a jamais demandé pour sa foi

De répandre la mort de façon endémique

Alors «Pourquoi ?»


Nous sommes en deux mil un et avons un passé

Qui aurais dut, je pense apporter la raison

Les horreurs précédent’ n’ont pas données leçons

Et l’homme sans façon continu de tuer

«Je ne sais pas Pourquoi»