Mal et Bien

 

Comment dire les mots qui hantent mon esprit

Au gré de mes humeurs avancent et se replient

Sans jamais arrêter leur vol vers mon cœur

Révélant sans cesse l’état de mes humeurs

 

Une larme naissante sur un œil désolé

Mon cœur soudain se serre et je suis attristé

Mes bras s’ouvrent alors pour coller sur mon sein

La tristesse infinie, consolant aux câlins

 

Un regard si profond qui révèle l’amour

Ma muse alors s’éveille annonçant son retour

La complainte du chant s’éveille en mon esprit

Et ma plume en glissant crie ma mélancolie

 

Un cri se propageant venant de mille voix

Et mon cœur se durcit mon regard se fait froid

Seule ma plume encore aux actes des voyous

Peut crier ma révolte et chanter mon courroux

 

Un visage, un sourire s’affichant de joie

Me voici hirondelle survolant les bois

Annonçant un printemps aux éclats chatoyant

Aux senteurs délicates et parfums enivrants

 

Voici écris les mots qui hantent mon esprit

Au gré de mes humeurs avancent et se replient

Sans jamais arrêter leur vol vers mon cœur

Révélant sans cesse l’état de mes humeurs