La mer du rêve

 

Comme le disque d’or tombant sur l’horizon

Un halo de lumière rayonne sur son front

La vague de ses yeux d’un bleu océanique

D’un regard coupe en moi le désir de réplique


Son merveilleux sourire a l’hymne printaniers

A chaque apparition devient ma vérité

Le destin ce jour là devait être amoureux

Pour créer de ses mains cet être radieux

Qui d’une apparition fait dériver un cœur

Au milieu d’une mer agitée de bonheur


Je vogue à l’inconnu, prêt à tout affronter

Les yeux sur son visage en mon âme gravé

Les voiles de mes ardeurs sont relevées alors

Poussant mon pavillon vers cette terre en or

Navire qui emportant les flots de sentiments

Fend la mer pour tenter de trouver cet orient.


Mais la tempête arrive et malgré son courage

Le marin résigné refuse le naufrage

La voix de sa raison lui dit d’un ton sans choix

Que déjà son honneur est engagé sur loi

Sa famille l’attend, il sait que de sa pêche

Dépendra que leur vie se poursuive ou s’assèche


Résigné et sans joie il rebrousse chemin

La côte de sa vie lui apparaît au loin

Mais au fond de son cœur brille encore la flamme

Et qui sait si demain, la mer ne s’ra pas calme.