Ma Muse

 

Ell' guide mes pensées, inspire mes écrits

Car plus je la découvre et plus je l'apprécie

Dans mon ciel ombrageux vint telle une éclaircie

Un rayon de soleil qui réchauffe ma vie


La nommée pour savoir n'est pas nécessité

Je ferme un peu mes yeux la voilà qui paraît

 Je voudrais bien alors devoir me réveiller

Mais garde mes yeux clos pour mieux la conserver


Et lorsque je parcours le livre de ma vie

Je ne retrouve trace en tout ce que je lis

De bonheur aussi fort que celui qui sans bruit

Transperce alors mon âme comme au jour d'aujourd'hui