Notre Planète

 

Depuis quatre milliard d’année

Depuis ce jour ou tu es née

Tu n’a jamais du te soucier

De l’atmosphère qui t’entourait

L’eau, les poissons tu as créé

Les fleurs, les arbres, les graminées

Viennent de ton cœur enchanté

En finissant par engendrer

Les animaux qui ont donné

 

La race des hommes, cette race maudit

Intelligente en somme et destructrice aussi

Ceux qui de tes enfants mettent en danger ta vie

Sans même qu’ils se doutent qu’ils se condamnent aussi

 

A peine s’est il mis à fouler

La terre que tu lui as donnée

La destruction a commencé

Et des races il a décimé

Augmentant ses capacités

A vouloir se multiplier

Mais en ce temps de vrai danger

C’est sa survit qu’il défendait

Pour lui tuer, c’était mangé

 

La race des hommes, cette race maudit

Intelligente en somme et destructrice aussi

Ceux qui de tes enfants mettent en danger ta vie

Sans même qu’ils se doutent qu’ils se condamnent aussi

 

Pendant quelques milliers d’années

Le nombre d’humains grandissait

L’intelligence évoluait

Mais aussi la cupidité

Rien dans leur tête n’indiquait

Tout le mal alors qu’ils faisaient

Ils n’avaient pas réalisé

Qu’éternelle point tu n’étais

Et que de toi ils dépendaient

 

La race des hommes, cette race maudit

Intelligente en somme et destructrice aussi

Ceux qui de tes enfants mettent en danger ta vie

Sans même qu’ils se doutent qu’ils se condamnent aussi

 

A l’heure qui nous est donnée

Nous savons qu’il faut arrêter

Pour que nous puissions prolonger

La vie de notre humanité

Mais nous devons te respecter

T’apporter des soins réguliers

Cesser nos abus, nos excès

Et simplement te respecter

 

Les signes que tu as donnés

On commençait à éveiller

Un’ partie de la société

Et ces gens là se sont levés

Notre espoir pose désormais

Sur l’homme et sa capacité

A réagir pour conserver

La planète qui l’a engendré

 

La race des hommes, la race a un défi

D’intelligence en somme et constructif aussi

Ceux là de tes enfants qui veulent ta survie

Te rendre enfin ton âme et sauver pour le temps

La beauté et le charme au début de tes temps

Pour toi certes c’est sur mais aussi leurs enfants