Son silence

 

Par delà les monts du silence

Et par delà le choix des mots

Lorsque les sons se font absence

Cherchons en nous ce qui est beau

Nos émotions les plus intenses

Nos rêves comme un vol d’oiseaux

Déchirant le voile souffrance

Ramenons l’eau pure au ruisseau


Parles moi, réponds moi

Ne me laisse pas sans ta voix

Parles moi, écrits moi

Même pour ne dir’ que pourquoi.


L’océan de notre romance

A fait naufragé d’un bateau

Le capitaine qui pris sa chance

Et dérive à bord d’un radeau

Cherchant des yeux le port de France

La main tendue d’un matelot

Il revient à son ignorance

A l’innocence du berceau


Parles moi, réponds moi

Ne me laisse pas sans ta voix

Parles moi, écrits moi

Même pour ne dir’ que pourquoi.


Revivre cent fois les souffrances

L’homme vrai n’en est que plus haut

Aiguisant en lui sa patience

L’honneur de vivre dans sa peau

Il hait pourtant l’indifférence

De la femm’ qui fut son drapeau

Ne comprenant pas son silence

Ne voulant plus de ce fardeau


Parles moi, réponds moi

Ne me laisse pas sans ta voix

Parles moi, écrits moi

Même pour ne dir’ que pourquoi.